Quand les jeunes s'emparent du dessin de presse

Thumbnail

Gwenaël Manac'h

Lancement du projet "Quand les jeunes s'emparent..."

Le projet initié et mis en place par José Olivares Flores (Lycée Vaucanson - Grenoble) "Quand les jeunes s'emparent du dessin de presse" a été lancé le 18 octobre 2018 avec une quarantaine d’enseignants du département et deux dessinateurs.

En partenariat avec l'association "Cartooning for Peace" et des dessinateurs locaux, des équipes d’enseignants de la région grenobloise ont eu envie de sensibiliser des jeunes, à travers le sourire, aux grands problèmes de société en utilisant la forte valeur pédagogique du dessin de presse. Le projet a pris une dimension internationale car des équipes de Jérusalem (Israël), Lomé (Togo), Tunis (Tunisie) et Oxford (Angleterre) ont rejoint le projet. D'autres villes, comme Madrid ou Santiago du Chili, pourraient s'y associer prochainement.

Un projet d’envergure

Thumbnail

Gwenaël Manac'h

 

Pour démarrer la journée, José nous a présenté les contours du projet, ses temps forts et a proposé aux enseignants une ouverture à la co-construction de celui-ci.

Temps forts du projet

- Formation des enseignants et co-construction du projet
- Travail avec les élèves, collégiens et lycéens
- Participation au "Printemps du livre", exposition dans trois bibliothèques de Grenoble des travaux réalisés
- Evénement sur une journée à l’amphi Weil du campus universitaire avec quelque 800 élèves, une dizaine de dessinateurs dont Plantu et Nadhia Khiari ainsi que les enseignants ayant participé au projet

Le projet en chiffre

- 800 élèves
- 40 enseignants
- 20 dessinateurs
- 5 pays

Les dessinateurs intervenant sur le bassin grenoblois

- Pierre Ballouhey
- Michel Cambon
- Jonathan Larabie (Lara)
- Morgan Navarro
- Jacques Sardat (Cled'12) qui interviendra au Lycée Vaucanson

Echange avec Michel CAMBON

Thumbnail

Gwenaël Manac'h

 

Ensuite Michel CAMBON dessinateur aux "Affiches de Grenoble" a présenté, son travail, les codes et le décryptage du dessin de presse. Pendant ce temps, son acolyte Gwenaël MANAC'H dessinait en direct quelques illustrations de la journée.

Formation et co-construction du projet

L’après midi, les enseignants ont participé à des ateliers de sensibilisation au dessin de presse. Ils ont réfléchi à la manière d'utiliser cet outil pour amener leurs élèves à prendre du recul sur des faits de société.

Une classe s'essaie au dessin de presse 

Le lendemain une classe du Lycée Vaucanson s'est prêtée à l'exercice avec Cled'12. Vous trouverez ici quelques illustrations et photos de leur travail.